Une École du groupe IGS
  • fr
  • en

La France, chère aux étudiants étrangers

L’heure est indéniablement à l’international : les effectifs étudiants dans le monde ont progressé de plus de 50 % au cours de ces dix dernières années. On enregistre ainsi désormais 4,6 millions en 2016 d’étudiants étrangers, contre 2,17 millions en 2002. Et la France n’est pas en reste, elle retrouve un certain dynamisme avec pas moins de 325 000 étudiants étrangers accueillis en 2016. ABSParis vous en livre un peu plus !

france-attractive-étudiants-étrangers

La France dans le haut des classements des pays où étudier

La France caracole dans plusieurs classements, à commencer par la 2e édition du palmarès Study.eu, faisant état des pays européens où il fait bon étudier en 2018. La France, qui gagne une place par rapport à l’année précédente, se retrouve en 3e position (68,6%), derrière l’Allemagne (80,7%) et le Royaume-Uni (75,8%). Les résultats de l’étude ont été établis selon 3 principaux critères, à savoir :

  • la qualité de l’éducation, 45% ;
  • le coût de la vie étudiante, 30% ;
  • les perspectives de vie et de carrière, 25%.

La France tire son épingle du jeu dans la catégorie « Education », selon la qualité de son enseignement, la performance de ses universités dans des classements internationaux comme le Times Higher Education World University Rankings ou le Shanghai ranking, ou encore le nombre de cursus enseignés en anglais. Campus France a également fait paraitre un rapport sur les chiffres clés des étudiants internationaux, plaçant la France en 2017 à la 4e place mondiale des pays d’accueil, derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. La France, 1er pays d’accueil non anglophone, a tiré notamment profit de certains événements comme le Brexit et le décret migratoire de Donald Trump.

L’international, plus que jamais d’actualité

En cinq ans, le nombre d’étudiants étrangers en France a augmenté de 12,2 %, une croissance qui ne s’essouffle pas. Pour preuve, le nombre d’étudiants étrangers a enregistré une hausse de 4,6% sur un an, correspondant à la plus forte hausse annuelle depuis 5 ans. Il faut dire que la France possède de nombreux atouts qui ne manquent pas de séduire, à commencer par le large panel de formations accessibles aux anglophones (1 200), ainsi que la possibilité de bénéficier d’un financement de l’Etat, et ce, même pour les étudiants étrangers. La France jouit par ailleurs d’un dynamisme stimulant, on compte 31 entreprises françaises parmi les 500 premières mondiales, sans oublier une nette tendance à l’innovation et l’entrepreneuriat. C’est ainsi sans surprise que 9 étudiants internationaux sur 10 se déclarent satisfaits de leur séjour et n’hésitent pas à recommander vivement la France. D’ailleurs Paris ait été élue ville préférée des étudiants dans le monde.

Dans le détail, 45% des étudiants étrangers sont originaires d’Afrique, 19% de l’Union européenne, 16% d’Asie-Océanie,  9% d’Amérique et 4% du Moyen-Orient. Le classement des 6 premières nationalités pour l’année 2015-2016 est le suivant :

  • Maroc (36 768) ;
  • Chine (28 043) ;
  • Algérie (22 660) ;
  • Tunisie (12 077) ;
  • Italie (11 188) ;
  • Sénégal (8 975).

Avec un environnement soumis à de nombreuses mutations, notamment en matière d’évolution démographique, de croissance et crises économiques, l’enseignement supérieur ne manque pas de connaître de profonds changements.  L’UNESCO prévoit ainsi plus de 9 millions d’étudiants internationaux en mobilité dans le monde en 2025.

ABSParis, école de commerce internationale de renom, vous propose ainsi des programmes accrédités au niveau mondial, adaptés aux besoins nouveaux des entreprises, notamment dans les pays d’origine des étudiants étrangers.