Une École du groupe IGS
  • fr
  • en

Fiche métier de business developer

Les missions du business developer

Le principal objectif d’un business developer est d’étendre les activités de l’entreprise. Pour ce faire, il doit :

  • aider l’entreprise qui l’emploie à mettre en place de nouveaux types de produits ou de services ;
  • conquérir de nouveaux clients ou de nouveaux marchés avec des stratégies marketing innovantes prenant en compte leurs besoins et les spécificités sociales, culturelles et économiques en cas de conquête d’un nouveau marché étranger ;
  • rester attentif aux signaux du macroenvironnement pour identifier et saisir les opportunités.

Compte tenu de l’importance de sa fonction pour la compétitivité et la pérennité de l’entreprise, mais aussi de son impact direct sur son chiffre d’affaires, le business developer est constamment sous pression. Il doit donc être en mesure de gérer son stress, de composer avec des délais courts et d’agir dans l’urgence.

Comment devenir business developer

Le métier de business developer est rarement exercé par un débutant. Il exige donc de l’expérience et une formation de niveau Bac+5. Suivre un cursus en école de commerce est la voie privilégiée pour accéder à ce métier.
Le MBA in Entrepreneurship & International Business Development de l’American Business School de Paris est un programme conçu sur mesure pour former des profils business developer. Il se déroule en 2 ans et est accessible après :

  • un Bac+3 en première année (MBA1) ;
  • un BBA américain ou un cursus de 4 ans en commerce et gestion en deuxième année (MBA2).

La formation permet de préparer un diplôme reconnu par l’Etat et les professionnels, enregistré au RNCP (niveau I).

Les qualités requises pour le métier de business developer

Le métier de business developer est une fonction plutôt transversale qui exige des compétences variées. Un business developer est avant tout un commercial. Il doit par conséquent parfaitement maîtriser l’activité de son entreprise dans ses moindres détails, y compris les aspects techniques des produits qu’il commercialise. Il doit également posséder certaines qualités personnelles pour atteindre ses objectifs :

  • un contact facile avec la clientèle ;
  • le sens de la négociation ;
  • le travail en équipe ;
  • être bon communicant, mais aussi fin stratège ;
  • la maîtrise de l’anglais et d’une langue étrangère à fort potentiel « commercial » comme le chinois, l’espagnol, le portugais ou encore l’allemand.

Le salaire du business developer

Selon Cadremploi.fr, qui reprend les chiffres des études de rémunération du cabinet Hays en 2018, le salaire d’un business developer se situe entre 38 000 et 46 000 euros par an pour 3 à 5 ans d’expérience. Au-delà de 8 ans d’expérience, il peut aspirer à un salaire annuel de 60 000 à 90 000 euros.