Une École du groupe IGS
  • fr
  • en

Zoom sur le modèle managérial anglo-saxon

ABS Think Big (1)

Dire qu’il existe un fossé entre le management à la française et à l’ango-saxon est un doux euphémisme ! Mais connaissez-vous ces éléments de différenciation ainsi que leurs valeurs ajoutées ? L’American Business School of Paris vous propose de découvrir plus en détail le modèle anglo-saxon qui offre de nombreux avantages et séduit d’ailleurs de plus en plus d’entreprises françaises.

Une relation coopérative et participative entre les manager et leurs collaborateurs

Le management anglo-saxon repose sur de réels échanges entre les managers et les collaborateurs. Il faut en effet savoir que les dirigeants sont ici plus ouverts aux initiatives, encourageant même leurs collaborateurs à partager leurs idées afin de gagner en efficacité. Il existe ainsi une certaine proximité notamment par des échanges réguliers facilitant la prise de décision. Dans le management français, il y a encore aujourd’hui un certain cloisonnement avec une distance entre les équipes et leurs managers.

Autre point notable en matière de différences, les anglo-saxons font preuve de plus de flexibilité et de souplesse afin de s’adapter aux diverses évolutions. L’esprit est plus pragmatique. En effet, les faits sont privilégiés aux idées. Cela se traduit par des prises de décision rapides avec une bonne analyse des conséquences. Cette approche est possible par l’acceptation de l’erreur, qui n’est ici pas considérée comme un échec dans le sens où elle est corrigée et prise en considération pour ne pas être reproduite. Ce point diffère totalement du modèle français qui a plutôt tendance à condamner l’erreur et non pas à la considérer comme une étape presque incontournable pour parvenir à la réussite future.

L’expérience professionnelle valorisée face aux compétences académiques

Le blended learning prend tout son sens dans la culture managériale anglo-saxonne. En effet, la formation mixte est omniprésente tout comme les échanges entre les juniors et les séniors. Les compétences acquises au cours d’une expérience en entreprise sont valorisées par rapport à celles apprises lors d’une formation académique.

Prônant l’innovation et valorisant les initiatives, l’entrepreneuriat est aussi un élément clé du management anglo-saxon. L’engagement et l’implication des collaborateurs sont particulièrement poussés, contrairement au modèle français qui accorde une importance certaine à l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Vous souhaitez bénéficier d’une formation basée sur la pédagogie active du système éducatif américain ? Découvrez les formations proposées par l’American Business School of Paris et profitez de la double culture française et américaine !