Le métier de responsable de la mobilité internationale

Dans un contexte d’internationalisation accrue des marchés, de plus en plus d’entreprises envoient leurs salariés en mission à l’étranger, pour une durée plus ou moins longue. Le déploiement des ressources humaines à l’international reste cependant un véritable défi. Pour le relever, les entreprises mettent en place des stratégies de mobilité internationale et se font généralement accompagner par un manager ou responsable dédié, dans le respect de la politique adoptée. Qu’est-ce que le métier de responsable de la mobilité internationale ? Quelles sont ses missions et compétences ? Comment y accède-t-on ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir !

metier

Les missions du responsable de la mobilité internationale

Le métier de responsable de la mobilité internationale consiste à s’occuper de l’expatriation et du détachement des salariés à l’étranger. Pour ce faire, ce professionnel développe une stratégie qui facilite et rentabilise le processus pour préserver la compétitivité de l’entreprise. Ses missions couvrent généralement une zone géographique donnée. Il est notamment chargé de :

  • mettre en place ou réviser la politique de mobilité internationale ;
  • définir les conditions générales du processus de mobilité internationale ;
  • analyser les projets de mobilité internationale ;
  • évaluer les risques et mettre en œuvre un plan d’accompagnement au niveau sécuritaire, social, juridique et fiscal ;
  • évaluer les coûts salariaux et contrôler les coûts liés au processus de mobilité ;
  • accompagner les candidats à l’expatriation sur le plan administratif, logistique et social ;
  • gérer le processus d’intégration à l’étranger ;
  • apporter ses conseils et son assistance aux responsables des ressources humaines et aux recruteurs dans différentes problématiques de mobilité internationale ;
  • assurer le retour des salariés ;
  • développer des outils et mettre en place des processus adaptés à la politique de mobilité adoptée par l’entreprise ;
  • former les salariés à l’utilisation des outils mis en place ;
  • rédiger les contrats de travail ;
  • élaborer des fiches pratiques…

L’activité d’un responsable de la mobilité internationale concerne le plus souvent des profils cadres, dans les domaines de la gestion, du commerce ou encore du management et de la technique.

 

Comment devenir responsable de la mobilité internationale

Les profils pouvant accéder au métier de responsable de la mobilité internationale sont variés. Mais en général, il est possible d’accéder au poste avec un Bac+5 généraliste en administration ou gestion ou encore un master en ressources humaines international ou en droit. Les diplômés d’une école de commerce ou d’un Institut d’études politiques ayant complété leur formation par un master en ressources humaines peuvent également accéder au poste.

L’American Business School of Paris propose un MBA in Entrepreneurship & International Business Development pour préparer votre carrière de responsable de la mobilité internationale. La formation se déroule sur deux ans et peut être intégrée en première année avec n’importe quel Bac+3. Il est possible d’accéder directement à la deuxième année avec un Bachelor of Business Administration ou un après avoir validé un Bac+4 en commerce et gestion.

Pour en savoir plus : qu’est-ce qu’un MBA ?

 

Les qualités requises pour le métier de responsable de la mobilité internationale

Le métier de responsable de la mobilité internationale demande un ensemble de compétences techniques et d’aptitudes professionnelles, avec notamment :

  • la maîtrise de la fiscalité internationale ;
  • une bonne connaissance de l’environnement juridique des pays de destination ;
  • la maîtrise de la gestion du personnel à l’international ;
  • l’utilisation courante des outils bureautiques ;
  • la maîtrise de l’anglais et, si possible, d’autres langues internationales ;
  • une bonne culture internationale ;
  • de bonnes capacités de communication ;
  • de bonnes facultés d’analyse ;
  • de la diplomatie et beaucoup d’organisation dans la tenue des dossiers des candidats à l’expatriation ;
  • le sens du relationnel ;
  • la capacité d’anticiper les situations de déploiement à l’étranger ;
  • la maîtrise des techniques de négociation ;
  • de la rigueur et le sens des priorités…

 

Le salaire du responsable de la mobilité internationale

Le salaire d’un responsable de la mobilité internationale est entre 30 et 40 000 € par an pour un jeune cadre, contre 40 et 60 000 € pour un cadre confirmé et entre 60 et 80 000 € pour un cadre expert. En général, ce salaire est constitué d’une part fixe et d’une part variable.

Nos Accréditations

5 RAISONS DE CHOISIR L’ABS PARIS

  1. La culture internationale
  2. Le multiculturalisme à l'honneur
  3. Des diplômes reconnus
  4. ​​​​​​​L'international au coeur des programmes
  5. 100% en anglais

​​​​​​​​​​​​​​Voir toutes les raisons

PARTAGER