Une École du groupe IGS
  • fr
  • en

Comprendre l’importance des projets Big Data

l’importance des projets Big Data

Le data management est un processus visant à améliorer l’acquisition, la validation, le stockage, la protection et le traitement des données tout en assurant leur qualité, leur fiabilité et leur accessibilité. Le but : permettre aux entreprises de tirer pleinement parti de la valeur stratégique qu’elles représentent. Les entreprises utilisent plus que jamais le Big Data pour améliorer la prise de décisions commerciales et obtenir des informations détaillées et pertinentes sur le comportement des clients, les tendances du marché et les opportunités offertes en matière d’expérience utilisateur. En France, le Big Data n’est plus propre aux entreprises technologiques, mais a su s’imposer dans des métiers et secteurs très variés. Le baromètre « Big Data 5 ans après » de l’EBG, effectué pour le compte de Qlik, leader du marché de la Data & Analytics et de Micropole, le confirme. Mais avant de s’étendre sur le sujet, découvrons d’abord ce qu’est le Big Data.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Le Big Data désigne les grands volumes de données, structurées, semi-structurées et non structurées, qui ont peuvent être exploitées pour en tirer des informations et qui sont utilisées dans des projets de machine learning et d’autres applications analytiques avancées.

Le Big Data est souvent caractérisé par les 3V : le volume extrême des données, la grande variété des types de données et la vélocité et la vitesse à laquelle les données (texte, images, photos, vidéos) doivent être assimilées puis analysées et traitées. Plus récemment, plusieurs autres V ont été ajoutés aux descriptions des grandes données, comme la véracité, la valeur et la variabilité. Bien que le Big Data ne corresponde pas à un volume spécifique de données, le terme est souvent utilisé pour décrire les téraoctets, les pétaoctets et même les exaoctets de données recueillies et stockées au fil du temps.

Ces données volumineuses peuvent provenir d’une myriade de sources différentes, telles que les systèmes de gestion des transactions commerciales, les bases de données de clients, les dossiers médicaux, les flux RSS, les applications mobiles, les réseaux sociaux, les résultats d’expériences scientifiques, les données générées par des machines et les collecteurs de données en temps réel utilisés dans les environnements d’Internet des objets (IoT). Les données peuvent être laissées à l’état brut ou prétraitées à l’aide de logiciels de traitement des étapes nécessaires à leur analyse (import multi-sources, croisement et préparation, analyse avancée, visualisation, etc.).

Le Big Data a un impact sur de nombreux secteurs d’activité comme la santé, les transports, le commerce, le marketing, etc. Les spécialistes du marketing, notamment, utilisent de plus en plus l’intelligence artificielle et le machine learning pour analyser l’énorme volume de données qu’ils recueillent et obtenir des informations utiles sur lesquelles ils peuvent compter pour mener des actions ciblées et pertinentes. En matière de data management, l’enjeu est de parvenir à gérer et exploiter des données numériques en croissance exponentielle, de manière à en faire une précieuse aide à la prise de décision. L’avenir des entreprises et autres organisations en dépend.

Qu’est-ce que le data management ?

Pour que les entreprises parviennent à exploiter les grandes quantités de données qu’elles recueillent, elles doivent réussir à les gérer pour en comprendre le sens, car la collecte et le stockage des données ne suffisent pas. Le data management a justement pour rôle de gérer et analyser les données brutes afin d’en tirer le meilleur profit. Pour ce faire, il est possible de faire appel à des systèmes de traitement, de stockage et de validation des données, ainsi qu’à des stratégies d’analyse efficaces.

Un autre défi de la gestion des données survient lorsque les entreprises catégorisent les données et les organisent sans d’abord considérer les réponses qu’elles espèrent en tirer. Chaque étape de la collecte et de la gestion des données doit mener à l’acquisition de données exploitables et à leur analyse afin d’obtenir des idées nécessaires à la prise de décisions éclairées.

Le Big Data est en passe de devenir indispensable en entreprise. Et pour cause : pour 66% des professionnels sondés ayant participé au baromètre « Big Data 5 ans après » de l’EBG, les projets Big Data créent de nouvelles opportunités business, tandis que 65% des répondants considèrent qu’ils permettent une meilleure connaissance du client et ses parcours. Avec 59% des réponses, on retrouve en 3e position l’amélioration de la performance opérationnelle, qui reste un objectif important.

Quelques exemples d’exploitation judicieuse des données

Des campagnes marketing plus ciblées

Les entreprises recueillent de plus en plus de données concernant leurs clients et prospects, ce qui leur permet d’adapter leur communication en fonction des profils ciblés. Ainsi, il est désormais possible de cibler les consommateurs en fonction de leurs recherches récentes, des articles qu’ils ont lus ou consultés, du public visé, etc. Il n’y a pas de limite à l’impact que peut avoir le Big Data dans le secteur du marketing et du commerce en général.

Des contenus plus pertinents

Grâce au Big Data, les annonceurs parviennent à créer des publicités avec un impact plus grand, les spécialistes du marketing, les blogueurs et les éditeurs de sites Web sont en mesure d’offrir à leurs clients des contenus plus personnalisés en fonction des individus à qui ils sont adressés. Répondre aux besoins des clients devrait toujours être une priorité absolue et les entreprises qui n’adhèrent pas à ces nouveaux changements seront laissées pour compte dans le monde du marketing et du e-marketing en particulier.

Des prix ajustés en temps réel

La tarification a toujours été l’une des principales priorités des spécialistes du marketing, notamment en matière de suivi et d’ajustement. Mais en s’appuyant sur le Big Data, il est désormais possible d’ajuster les prix en temps réel pour mieux coller aux normes du marché. Autre exemple : si un utilisateur visite un site Web afin d’acheter un produit, mais qu’il juge le prix élevé, il est possible de le cibler par des publicités lui proposant des produits similaires à prix moindre.

La fidélité et l’engagement des clients améliorés

Des publicités plus ciblées combinées à un contenu plus pertinent et personnalisé permettent d’avoir des clients fidèles et plus que jamais engagés. Les clients se transforment en ambassadeurs de la marque et améliorent ainsi son image et sa notoriété.

Un retour sur investissement bien mesuré

Il est surprenant de voir le nombre d’entreprises ou de spécialistes du marketing qui ne savent pas comment mesurer le retour sur investissement (ROI). Le Big Data tient compte de toutes les étapes qui constituent le parcours du client, ainsi que de tous les canaux et de toutes les activités, fournissant une analyse coûts-avantages pour chaque élément. Il devient ainsi presque impossible de mal interpréter le reporting des résultats.

Vous voulez travailler dans le Big Data ? Le MBA in information technology & data management, proposé par The American Business School, prépare justement des profils dotés de compétences clés recherchées par les employeurs en matière de data management telles que :

  • la prévision de l’évolution d’un système d’information et la conception d’une politique de stratégie d’entreprise ;
  • l’organisation de l’évolution d’une structure et l’orientation de la gouvernance sur les axes stratégiques ;
  • la prise de décisions stratégiques ;
  • le contrôle des résultats et la veille au respect des décisions.