Télétravail & bien-être au travail : ce que le Covid change

Les répercussions de la crise sanitaire ont induit de profonds changements en matière d’organisation et de bien-être au travail. Face aux confinements successifs, on a assisté à une accélération de la transformation digitale. Le travail à distance, ou télétravail, s’est imposé comme la solution la mieux adaptée à cette situation inédite. Ce bouleversement des modes de travail et de fonctionnement de l’entreprise pousse les salariés à se faire une raison pour s’adapter et honorer leurs engagements professionnels. Quelles sont, dès lors, les nouvelles compétences que tout manager doit avoir pour conduire le changement à l’ère post-Covid ? Eléments de réponse.

Télétravail & bien-être au travail : ce que le Covid change

Un passage forcé au télétravail

En un an, les actifs se sont rapidement convertis au travail à distance, et pour cause, les employeurs les plus rétifs n’ont eu d’autre choix que d’accepter cette organisation pour assurer la continuité de l’activité tout en respectant le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise.

Un sondage Harris Interactive, réalisé pour le compte du gouvernement, fait état de 78 % d’actifs respectant ce principe à la mi-avril 2021. Quant au nombre de personnes qui travaillaient à distance pendant le premier confinement, il s’est élevé à 5 millions d’individus.

Plusieurs leçons en termes d’organisation sont à tirer par les entreprises. La première est qu’il est tout à fait possible de se passer du travail en présentiel si la situation le dicte. Mais cette transformation implique de déterminer les actions à mener et les conditions de réussite, de manière à préparer et niveler le terrain pour l’avènement du changement post-Covid.

Le bien-être au travail, un enjeu majeur

La pandémie de Covid-19 n’a rien enlevé à l’importance du bien-être au travail, elle l’a plutôt amplifiée. Manager dans ce contexte d’incertitude n’avait rien de simple ! En effet, les salariés étaient confrontés à une situation inédite et avaient besoin d’accompagnement pour pouvoir surmonter leurs doutes et adhérer à de nouvelles organisations de travail sans que cela nuise à leur productivité et leur motivation, ou, pire, à leur santé mentale !

La crise a notamment soulevé la problématique de perte de sens au travail, causée par l’absence du contact humain et du travail d’équipe au bureau. L’accompagnement et la protection des salariés, leur bien-être et leur performance sont autant de dimensions qui remodèlent l’organisation du travail. 

Les managers sont, aujourd’hui, appelés à créer une nouvelle dynamique au sein de l’équipe, en amenant chaque collaborateur à se sentir impliqué et à prendre part au changement. Pour bien conduire les transformations imposées par la crise sanitaire, les managers doivent apprendre à identifier et connaître les ressorts psychologiques de chacun, pour pouvoir les exploiter à bon escient. Ils doivent également distinguer les résistances internes, ainsi que les éléments sur lesquels ils peuvent s'appuyer pour conduire le changement de manière efficace.

Vous souhaitez devenir manager et participer au pilotage des plans d’action de l’entreprise, notamment en période de crise ? Découvrez le Bachelor of Business Administration (BBA), proposé par l’American Business School of Paris. Ce diplôme américain, qui se prépare en 4 ans en commerce et management, est reconnu et recherché par les entreprises en France et à l’international. Le cursus est certifié en France et accessible aux bacheliers et étudiants en admission parallèle.

PARTAGER